Decrease font size Default font size Increase font size

Réunions publiques

Compte rendu de la réunion publique du 4 mai 2017 "Richemond"

Projet d’hébergement hôtelier, sécurisation de la circulation et du stationnement

Une belle dynamique est enclenchée par les élus afin de développer les lits chauds à Megève. Jeudi 4 mai, le maire Catherine Jullien-Brèches et les élus ont convié la population à une réunion publique à l’auditorium de la médiathèque afin de présenter un projet exceptionnel. Un magnifique hôtel cinq étoiles, baptisé « Le Comte Capré », va être construit sur un terrain où siège aujourd’hui une friche hôtelière, « Le Richemond ».

Le contexte : la revalorisation de la friche hôtelière du Richemond

« Nous souhaitons réintégrer des lits chauds, des lits hôteliers sur Megève », rappelle en préambule madame le maire. Cette volonté forte, les élus l’ont traduite dans le Plan local d’urbanisme de la Commune. Le secteur de la friche du Richemond, situé entre la route Edmond de Rothschild, le chemin Saint-Michel et la rue des Tremplins, a fait l’objet d’une OAP (orientation d’aménagement et de programmation, qui expose la manière dont la collectivité souhaite mettre en valeur, réhabiliter, restructurer ou aménager le quartier) dans le PLU.

Outre la création de lits hôteliers, les élus ont insisté sur l’intégration du projet dans l’environnement, sur la création de places de parking publiques, la construction de logements pour le personnel et sur le maintien de l’activité économique existante. « Nous souhaitons redynamiser ce quartier et le mettre en valeur », complète Patrick Philippe, maire-adjoint en charge de l’urbanisme. Dans le respect de tous ces objectifs, les élus ont retenu un projet de construction d’un hôtel de prestige, 5 étoiles, « Le Comte Capré ».

Des partenaires prestigieux

Cinq partenaires sont à l’origine de ce projet :

-          Philippe Roth (Safilaf, présentant un actionnariat avec le Medef, et un pool bancaire de banques régionales) est promoteur de logements classiques, de logements et résidences étudiants et pour les seniors et de résidences touristiques et hôtels en montagne, par exemple à Tignes et aux Deux Alpes) ;

-          Bruno Tomasini (Tomasini Design, architecte grenoblois) ;

-          Jean-Claude Moreu (Le Chalet des Jumeaux, à Megève) ;

-          Shahé Kalaidjian (Hôtels SEZZ, deux hôtels à Paris et à Saint-Tropez) ;

-          Alexandre Sicot (S2i Partners, société patrimoniale d’investissement, de développement et de gestion immobilière, absent lors de la réunion).

Un projet ambitieux pour redynamiser le quartier

Le projet présenté par le promoteur et l’architecte comprend :

-          La construction d’un nouvel hôtel 5 étoiles, « Le Comte Capré », doté de 69 suites, deux chalets hôteliers, un restaurant et un bar d’ambiance pour un total de 9800 m2 de surface de plancher ;

-          L’intégration du Chalet des Jumeaux qui sera reconstruit à la même place qu’aujourd’hui ;

-          La construction d’un chalet de 42 logements pour le personnel ;

-          172 places de stationnement sur trois niveaux enterrées qui s’appuient sur la déclivité du terrain, dont 80 seront publiques ;

-          La création d’aménagements paysagers sur le site ;

-          La sécurisation des piétons par l’aménagement de trottoirs ;

-          La sécurisation du bas de la route Edmond de Rothschild.

Un concept architectural élégant, basé sur l’histoire de Megève

« Nous avons fait le choix de bâtiments élégants, dont les matériaux durent dans le temps », détaille l’architecte Bruno Tomasini. Il s’est basé sur l’histoire de Megève pour créer un hameau avec plusieurs chalets à l’architecture typique du village. Les bâtiments s’appuient sur la déclivité naturelle du terrain et s’imbriquent les uns dans les autres. Des matériaux nobles et distingués ont été choisis comme du bois teinté en bronze, de l’acier et de la pierre de Megève. Ces gracieux chalets, de trois niveaux et de 12 m de haut maximum, se caractérisent également par de grandes baies vitrées.

Le concept de l’hôtel : « la haute couture de l’hôtellerie »

Présent depuis plus de 30 ans dans l’hôtellerie, le groupe SEZZ est renommé pour son service personnalisé et pour le design de ses établissements. Depuis 2005, il travaille avec Christophe Pillet, l’ancien bras droit de Philippe Starck. « Il dessine 95% de ce qu’il y dans nos établissements », détaille Shahé Kalaidjian. Il souhaite des chambres plus grandes que dans les établissements de même type, qui sont axées sur le confort et sur la sensation « d’être vraiment comme chez soi ». Son hôtel de Saint-Tropez a d’ailleurs été élu « 3e meilleur hôtel de France » par Trip Advisor l’an passé. Pour Megève, Shahé Kalaidjian envisage « un style contemporain avec un esprit montagne. Je suis ravi de faire partie du paysage de Megève, un village que j’adore », conclut-il.

Le Chalet des Jumeaux revisité

Véritable institution de Megève, Le Chalet des Jumeaux est totalement intégré dans le nouvel ensemble. « Le but est de faire un établissement plus grand et plus fonctionnel, tout en gardant la même ambiance, détaille Jean-Claude Moreu. Nous continuerons à faire de la restauration et de la musique. » Le restaurateur ambitionne également une ouverture à l’année.

Le calendrier

Le lancement du chantier est prévu au début du mois de mai 2018, pour une ouverture prévisionnelle en 2020. L’enveloppe des bâtiments sera terminée pour les fêtes de fin d’année 2019. Le chantier sera arrêté pendant l’hiver.

Principaux échanges avec le public

Question 1 : deux petits parkings vont être supprimés. Tout le monde se gare dans cette rue car ce n’est pas payant et nous n’avons pas forcément de stationnement devant chez nous. Comment allons-nous faire ?

Bruno Tomasini (architecte) : notre projet intègre 80 places de parking pour le public et 90 places pour l’hôtel et l’activité hôtelière et de restauration. Pour des raisons de sécurité, l’entrée et la sortie du parking se feront au même endroit par le bas.

Relance : nous serons donc obligés de nous garer au parking souterrain. Sera-t-il payant ?

Les élus : il n’y a aucune obligation de stationnement dans ce parking. Les places couvertes offriront un confort et une sécurité, elles seront payantes.

Philippe Roth (promoteur) : le projet permet de sécuriser le quartier où plus aucune voiture ne sera visible et surtout des trottoirs seront réalisés pour plus de sécurité. Il y aura au maximum pour les habitants 75 m à faire.

Question 2 : à quelle distance de la route et de nos chalets seront situés les bâtiments ?

BT : nous avons suivi les préconisations de l’OAP et nous avons réalisé un gros travail sur les vis-à-vis et sur les perceptions des différents chalets. Nous avons voulu minimiser au maximum l’impact pour les riverains et avons été attentifs à la percée visuelle et à leurs vues.

Question 3 : Il y a aussi le local des poubelles sur le terrain. Où sera-t-il ?

PhR : nous réfléchissons actuellement avec la Communauté de communes.

Laurent Socquet, maire-adjoint : avant fin 2019, la Commune sera équipée en molochs. Il y en aura 40 sur l’ensemble de Megève.

Question 4 : J’espère que ce beau projet sera l’occasion de revoir la circulation rue Edmond de Rothschild, les voitures y roulent trop vite, même s’il y a eu des progrès.

Madame le maire : la sécurisation des piétons reste un souci quotidien pour nous. Chaque fois que nous pouvons l’améliorer, nous le faisons. Avec l’implantation de cet établissement, nous allons revoir l’aménagement pour les bus et la sécurisation pour le passage des piétons. Nous souhaitons aussi améliorer la sortie de la rue des Tremplins et du chemin Saint-Michel, mais nous sommes sur une route départementale.

Conclusion

La friche hôtelière reprend vie avec un projet urbain de grande qualité. Cette réalisation permet à la fois de requalifier le quartier, de valoriser l’environnement et le patrimoine des habitants, tout en apportant des fonctionnalités nouvelles comme des trottoirs et des parkings couverts. Ce projet important permettra de créer de l’emploi (environ 120 emplois directs et indirects) et de consolider l’activité touristique.

Depuis le 25 mai 2011 et conformément à l’article 32 II de la loi du 6 janvier 1978 (Paquet Télécom) portant sur l'utilisation des cookies, nous sommes dans l'obligation de recueillir votre consentement par rapport au dépôt de cookies.
Acceptez-vous l'utilisation des cookies ?

Voir les documents sur la directive e-Privacy

Vous avez refusé les cookies. Cette action peut être inversée.

Vous avez autorisé l'enregistrement des cookies. Cette décision peut être inversée.

Flash info

Nouvelle fermeture des Gorges de l’Arly

Dès lundi, fermeture de la route des gorges de l’Arly pour deux semaines et demi, jusqu’au 13 juillet.

Une nouvelle masse instable de 100 mètres cubes a été détectée.

Donc dès lundi, fermeture totale jusqu’à mercredi soir pour purger la falaise. Déviation par Héry sur Ugine.

Puis à partir de jeudi prochain, fermeture en journée. Mais réouverture en soirée à 17h30 et jusqu’à 8h le lendemain matin.

NOS PUBLICATIONS

LM32

La Lettre de Megève

Bulletin N°32

 

Mairie de Megève

BP 23
74120 MEGEVE
France

Tél. : +33 4.50.93.29.29
Fax : +33 4.50.93.07.79

Horaires d'ouvertures :

Du lundi au vendredi :
8h30 - 12h00 / 13h30 - 17h00
(accueil téléphonique jusqu'à 18h00)

Le samedi : 9h00 - 12h00

Mentions Légales
Plan de site